Aberlour et Alain Passard au Musée de la Chasse

31 octobre 2015 • À la Une, Actu, Gastronomie, Reportage

DSCF7246

Un endroit hors du temps en plein coeur du Marais à Paris, un club chic, enfilade de salons feutrés pour amateurs de battues au petit matin, un musée étonnant où les gardiens sont des ours et des panthères – « Attention, nous dit la conférencière, ce sont de vraies griffes, elle accrochent très bien les costumes ! ». Vous l’aurez compris, si la chasse était une religion, l’hôtel de Guénégaud, oeuvre rare de l’architecte Mansart en serait le temple.

DSCF7255

C’est dans ce cadre pour le moins dépaysant pour un parisien que j’ai eu le privilège de participer à une dégustation de single malts d’exception de la maison Aberlour.

DSCF7257

Dans le cadre du « Aberlour Hunting Club », la célèbre distillerie écossaise a demandé au chef Alain Passard d’imaginer un menu autour du gibier. Tout le monde connait la passion dévorante que le chef trois étoiles de l’Arpège voue aux légumes qu’il cultive d’ailleurs lui-même dans son Domaine du Bois Giroult dans l’Eure. Peu de gens se souvienent en revanche qu’Alain Passard a débuté sa carrière comme rôtisseur.

DSCF7271

A l’image des meilleurs whiskies Aberlour dont les arômes les plus subtils se révèlent avec le temps au terme d’une double maturation en fûts de Sherry et de Bourbon, Alain Passard a choisi de démontrer qu’il fallait du temps pour sublimer la saveur des meilleurs gibier. Son menu événementiel fait donc la part belle aux accords single malts et gibier à l’image de ce duo de faisan et colvert dont les parties sont préparées et cousues ensemble avant de prendre place dans une cocotte sur un lit de foin à 240°.  Inutile de vous dire que je salive en tapant ces dernières lignes !

DSCF7270

Pour laisser une trace de cette belle association, Aberlour a fait réaliser un magnifique coffret en édition limitée disponible chez les meilleurs caviste pour la modique somme de 3300 €.

DSCF7274

Lors de cette belle soirée, j’ai eu la chance de déguster 7 single malts Aberlour accompagnés de délicieuses terrines de gibier signée Alain Passard. L’occasion de découvrir le résultat magique de la communion entre le distillat et le bois de chêne des fûts déjà utilisés pour d’autres maturations. Ces derniers, qu’ils soient de sherry ou de bourbon s’imprègnent naturellement de leur vies passées pour le transmettre aux whiskies et leur donner une identité inimitable. Dans le cas du 18 ans que j’ai particulièrement apprécié, on peut retrouver des notes de mandarines douces et de marmelade d’agrumes, puis des saveurs de miel et de caramel à la réglisse, le tout avec une finale ronde et douce. Un véritable plaisir du palais à savourer avec modération, bien entendu !

DSCF7283

Plus d’infos sur le Aberlour Hunting Club

Visiter le musée de la chasse et de la Nature

Devenir membre du Club de la Chasse et de la Nature

Photographies © Thomas Clément 2015 Reproduction interdite sans mon accord.

Tags: , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− deux = 6

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>