Carnet de route : virée gourmande autour du lac d’Annecy

12 avril 2015 • Articles Préférés, Gastronomie

DSCF8003

Balades au bord du Lac, jouer avec la lumière incroyable, les reflets de l’eau, les Alpes en toile de fond, les nuages comme plafond, le calme absolu, recharger les batteries… et surtout se régaler au pays du Reblochon et de la Tomme ! Vous l’aurez compris, j’aime aller à Annecy !

photo-58 photo-56

Voici mon carnet d’adresses Gourmandes que je ne manquerais pas d’enrichir au fil de mes visites :

Diner à la Table de Marie-Ange aux Chalets Hôtel de la Croix-Fry à Manigot. Un délicieux écrin de montagne, tenu avec chaleur et sourire par une très jolie femme. Cette douce impression d’être loin loin loin du tumulte parisien.

DSCF7961

DSCF7967

DSCF7969DSCF7972

Tourte de reblochon à la truffe et découverte d’un vin de Savoie exceptionnel (Arbin, Mondeuse 2010). Merveilleuses pâtisseries maison et café + digestifs au coin du feu ! Un grand moment.

http://www.hotelchaletcroixfry.com

DSCF8077

DSCF8052

Déjeuner à la Ferme de la Charbonnière : une immense mezzanine au dessus d’une étable. Festoyer entre amis au dessus des bêtes, c’est tout un concept mais ça permet de faire le tri entre les vrais amateurs et les touristes snobinards et puis faites moi confiance au bout d’un quart d’heure et de quelques verres de roussette, l’odeur de la reblochonnade l’emporte sur le fumet des bovins ! On peut aussi visiter la ferme pour le plus grand bonheur des enfants, découvrir l’histoire de la famille Legon, leur petit musée de la faune alpine, leurs collections de papillons et de minéraux et repartir avec quelques saucissons et fromages maison !

Coût de la « Journée extraordinaire » incluant repas pantagruélique, vins, visite et cadeau surprise : 35€.

http://www.lafermedelacharbonniere.com

DSCF8116

Si toutes les pâtisseries de Patrick Agnelet sont à l’image de son exceptionnelle galette des Rois, je vous recommande chaudement une petite visite du côté d’Annecy le Vieux ou à la Clusaz pour découvrir le travail de cet artiste haut-savoyard.

http://www.patrickagnellet.com/

DSCF8106

Dimanche matin au Marché Sainte Anne pour faire le plein de fromages et mieux comprendre pourquoi Annecy est souvent nommée la Venise des Alpes. Appelez moi Tomme Tomme !

Enfin je voudrais remercier Zette et Marcel, deux Annéciens pur souche qui m’ont hébergé pendant ce délicieux séjour au bord du lac. A peine arrivé de la gare d’Annecy, après 3h40 de TGV, je trouve Zette affairée dans sa cuisine bien décidée à montrer au Parisien à quoi ressemble une vraie fondue Savoyarde. On pourrait croire que la fondue savoyarde c’est aussi con que des bouts pains trempés dans du fromage fondu, alors qu’en fait c’est comme la purée de pomme de terre de Joël Robuchon : il y a au moins 25 étapes et des règles strictes à respecter sous peine de passer pour un montagnard de supérette. Sous la torture, Zette a finalement accepté de me livrer sa recette :

La recette de Zette pour une véritable Fondue Savoyarde :

DSCF7915Pour préparer une vraie fondue, il faut d’abord un bon caquelon de préférence en terre que l’on prépare en le frottant avec une gousse d’ail. Pour les fromages, la règle est de ne jamais prendre de fromages très frais. Suivant l’inspiration du moment, on choisira trois fromages : du beaufort, du comté (jamais d’emmenthal ça fait des fils) du gruyère suisse et un petit morceau d’Appenzel. On compte en gros suivant l’appétit entre 250g de fromage rappé par personne. 10cl de vin blanc de savoie ordinaire sec pour 200g de fromage rappé.

Pendant l’apéro on met dans la caquelon le fromage rappé et le vin blanc, tout s’imbibe bien. Puis on fait chauffer à feu vif. Il faut énormément travailler la pâte dès le début pour éviter les paquets (tourner en 8). Quand on arrive à l’état pateux on rajoute les lamelles d’Appenzel, on continue à travailler jusqu’à homogénéité parfaite. On rajoute un peu de noix de muscade, 10cl de kirsch, on peut aussi éventuellement saler légèrement si nécessaire. On apporte ensuite à table.

Pour le pain utiliser un pain qui n’a pas trop de mie, idéalement un peu rassi. Pendant la dégustation, penser à tourner régulièrement à tour de rôle pour éviter que le vin et le fromage se sépare.

Quand on arrive juste avant la fin on met beaucoup de morceaux de pains et on tourne très fort pour que le pain s’imbibe bien, on ajoute un oeuf, le fromage a bien pénétré le pain, il ne doit rien rester au fond, ça s’appelle la gratinée, c’est la tradition et ça tient bien au corps.

Le Conseil de Marcel : Le vin idéal pour accompagner tout ça ? Un petit Chignin Bergeron (au sud de Chambéry) parce que c’est un blanc sec de Savoie.

Tags: , , , ,

2 Responses to Carnet de route : virée gourmande autour du lac d’Annecy

  1. Mercotte dit :

    Tiens je l’ai mangée cette semaine cette fabuleuse tourte au reblochon d’Isabelle et Edouard Loubet pendant la course des chefs au Grand Bornand le Chinaillon servie par Edouard et Isabelle en personne, trop bon. Bravo pour la vraie fondue et les gourmandises de Patrick, heureusement tu as encore quelques tables à faire ici donc tu vas revenir !

  2. newave dit :

    bonjour,

    Article sympa mais avec quelques petites fautes linguistiques sur le Fromage : Dommage.
    Emmental = ne prends pas de H (même en Suisse).
    L’origine Suisse vient de Emmentaler qui se traduit par vallée de l’Emme.
    Pour rappel , l’Emmentaler Suisse bénéficie d’une AOP = donc on protège le nom, l’origine, le terroir.
    On ne dit pas Appenzel mais Appenzell (avec 2 LL) lorsqu’il s »agit de la région du même nom et Appenzeller si l’on parle du fromage (cf site de l’interprofession).
    Dernier détail = Comté, gruyère Suisse, Appenzeller, Beaufort = au final qu’elle est l’attrait gustatif ? essayer des recettes Suisse = fondue moitié-moitié (Gruyère Suisse – Vacherin Fribourgeois = même terroir), Fondue à l’eau avec 100 % de vacherin fribourgeois.
    l’approche « même terroir » pour une initiation aux « gouts » = une autre approche de la fondue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 1 = trois

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>